Monde

Les Émirats arabes unis célèbrent demain la « Journée internationale de la tolérance »

Abu Dhabi (UNA/WAM) - Depuis leur création, les Émirats arabes unis ont réussi à attirer l'attention du monde sur eux, grâce à leur expérience pionnière dans la promotion du concept de tolérance aux niveaux local, régional et mondial, jusqu'à devenir un pont de communication et de convergence. entre les peuples et les civilisations, et un centre mondial de coexistence et de paix.

Demain, jeudi, les Émirats arabes unis célébreront la « Journée internationale de la tolérance », adoptée par les Nations Unies le 16 novembre de chaque année comme une occasion annuelle pour encourager la tolérance et l'unité entre les peuples et diffuser les valeurs de coexistence et d'acceptation. d'autres.

Les efforts et le rôle des Émirats arabes unis dans la promotion des valeurs de tolérance entre les peuples et les religions sont soulignés au niveau international à travers un ensemble d'activités et d'initiatives, telles que le Forum pour la paix d'Abu Dhabi, qui célébrera cette année sa dixième réunion dans la capitale. de tolérance et de durabilité, à Abu Dhabi, sous le slogan «Pour une paix durable - Défis et possibilités», avec une large présence officielle et scientifique et une large participation émiratie, arabe et internationale.

Cette année, le forum abordera plusieurs sujets, dont les plus importants sont : les concepts et les réalisations de la paix durable, le concept de paix durable et l'expérience des Émirats arabes unis, les crises mondiales contemporaines et la paix durable, la paix durable et le développement durable, diplomatie religieuse et culturelle et mesures préventives.

En février dernier, les Émirats arabes unis ont accueilli le Sommet mondial pour la tolérance et la fraternité humaine, qui s'est tenu sous le slogan « Unis par notre humanité commune », et auquel ont participé un grand nombre d'éminentes personnalités arabes et internationales et de chefs religieux de divers pays du monde. monde.

Le sommet a discuté de toutes les questions liées à l'activation du rôle de l'Alliance mondiale pour la tolérance, afin que ses idées puissent être transformées en initiatives et programmes dont les nations et les peuples peuvent bénéficier pour développer des relations basées sur le dialogue, la coexistence, l'acceptation des autres et la croyance. dans la diversité comme valeur ajoutée à la richesse des sociétés.

Le sommet, auquel ont participé des représentants du Vatican et d'Al-Azhar Al-Sharif, s'est également concentré sur quatre sujets principaux : la foi, la diversité, la paix et la planète. Le sommet a discuté d'un certain nombre de projets liés à ces quatre sujets et des moyens de les mettre en œuvre.

Les Émirats arabes unis ont consolidé leur position parmi les 20 premiers pays au monde dans les indicateurs de compétitivité mondiale en matière de tolérance et de coexistence, grâce à leur parcours rempli de réalisations dans le domaine du renforcement de la tolérance et de la diffusion des valeurs de coexistence aux niveaux local et mondial. il a créé en 2013 le Centre international d'excellence « Hedayah » pour lutter contre l'extrémisme violent. Il s'agit de la première institution indépendante de recherche appliquée qui soutient le dialogue, la recherche et la formation pour lutter contre l'extrémisme. Il a également créé en juillet 2014 le Conseil des anciens musulmans, qui est un organisme international indépendant qui vise à promouvoir la paix dans le monde islamique.
En juillet 2015, les Émirats arabes unis ont publié un décret-loi sur la lutte contre la discrimination et la haine, visant à enrichir la tolérance mondiale et à lutter contre les manifestations de discrimination et de racisme, quelle que soit leur nature. En février 2016, ils ont créé pour la première fois un ministère de la Tolérance. monde, et son nom est devenu, selon l'amendement ministériel de juillet 2020, Ministère de la tolérance et de la coexistence, tandis que le Conseil des ministres a approuvé le 8 juin 2016 le Programme national de tolérance.

Le 21 juin 2017, les Émirats arabes unis ont promulgué une loi créant l'Institut international pour la tolérance, et le Conseil mondial des communautés musulmanes a été créé en 2018, qui œuvre à promouvoir et diffuser les valeurs de modération, de dialogue, de tolérance et d'appartenance à la patrie, tout en rejetant le fanatisme religieux et la haine d'autrui.

Les Émirats arabes unis ont désigné 2019 comme l'Année de la tolérance, une année qui a vu la rencontre historique entre Son Éminence le Grand Imam Dr Ahmed Al-Tayeb, Cheikh d'Al-Azhar, Président du Conseil musulman des anciens, et le Pape François, Pape de l'Église catholique, à Abu Dhabi, qui a publié le Document sur la fraternité humaine pour la paix et la vie dans le monde... Cette entreprise commune, qui a élaboré un cadre pour une nouvelle constitution mondiale qui trace une feuille de route pour l'humanité vers un monde tolérant, et également a inauguré sur son sol la Maison de la famille Abrahamique, qui incarne l'état de coexistence pacifique et la réalité de la fraternité humaine vécue par diverses races et nationalités de multiples croyances et religions aux Émirats arabes unis.

Les Émirats arabes unis ont traduit leur approche de soutien à la diffusion des valeurs de tolérance et de paix en lançant un groupe de prix internationaux qui célèbrent les efforts d'individus et d'entités qui s'intéressent à la promotion de la coexistence pacifique. Dans ce contexte, le Prix Zayed pour Fraternité humaine, le Prix de la tolérance Mohammed bin Rashid, le Prix mondial de la paix Mohammed bin Rashid Al Maktoum et les Poètes internationaux de la paix des Émirats.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur