Monde

Le Maroc exprime ses remerciements à l'État du Qatar et à d'autres pays pour l'envoi d'équipes de secours suite au séisme dévastateur

Rabat (UNA/QNA) - Le Royaume du Maroc a exprimé ses remerciements à l'État du Qatar et à un certain nombre d'autres pays pour l'envoi d'équipes de secours et d'une aide médicale d'urgence pour soutenir les efforts de secours suite au tremblement de terre dévastateur qui a frappé plusieurs villes marocaines et provinces.

Le ministère marocain de l'Intérieur a expliqué, dans un communiqué, que le Roi du Maroc, le Roi Mohammed VI, alors qu'il présidait une réunion pour discuter des répercussions du séisme, a exprimé ses sincères remerciements aux pays frères et amis qui ont exprimé leur solidarité avec le Maroc. personnes, et nombre d’entre elles ont confirmé leur disponibilité à apporter leur aide dans ces circonstances exceptionnelles.

Le communiqué ajoute que les autorités marocaines ont procédé à une évaluation minutieuse des besoins sur le terrain et ont répondu aux offres de soutien faites par l'État du Qatar et plusieurs autres pays, qui proposaient de mobiliser un groupe d'équipes de recherche et de sauvetage, soulignant coordination entre ces équipes et leurs homologues marocains concernant les interventions sur le terrain.

Le Groupe international qatari de recherche et de sauvetage, représentant le Comité permanent de sauvetage, de secours et d'aide humanitaire dans les zones sinistrées des pays frères et amis, s'est rendu au Maroc pour contribuer aux opérations de recherche et de sauvetage, renforcées par des mécanismes et équipements spécialisés, en plus de fournir une aide humanitaire d’urgence pour soulager les personnes touchées par le tremblement de terre.

Il convient de noter que l'Institut national de géophysique, affilié au Centre national de recherche scientifique et technique du Maroc, a annoncé qu'un séisme de magnitude 7 a frappé vendredi dernier certaines parties du sud-ouest de Marrakech, à une profondeur d'environ 8 kilomètres, tuant des centaines de personnes. et la destruction de bâtiments et de propriétés dans un certain nombre de zones. Des villages et des villes ainsi que des habitants des grandes villes ont été contraints de fuir leurs foyers.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur