فلسطين

Nations Unies : 39 millions de tonnes de décombres laissés par les attaques israéliennes sur Gaza

New York (UNA/WAFA) - Le Programme des Nations Unies pour l'Environnement a déclaré : «PNUE« Les attaques israéliennes contre les zones résidentielles de la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier ont laissé 39 millions de tonnes de décombres.

C'est ce qui ressort d'un rapport publié mardi par le programme, concernant l'impact environnemental des attaques israéliennes sur Gaza.

Le programme a noté qu'il avait préparé le rapport à distance grâce aux informations obtenues grâce aux activités des Nations Unies sur le terrain, en raison de la situation sécuritaire et des obstacles d'accès dans la région.

Il a souligné que les impacts environnementaux de la guerre contre Gaza ont atteint des niveaux sans précédent, notant que les habitants de la bande sont confrontés aux dangers de la pollution du sol, de l'eau et de l'air.

Le rapport appelle à un cessez-le-feu immédiat afin de protéger les vies et de réduire l'impact sur l'environnement.

Il a déclaré que les attaques israéliennes dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre ont laissé 39 millions de tonnes de décombres, soit l'équivalent de 107 kilogrammes de décombres par mètre carré à Gaza.

Il a souligné que presque tous les systèmes d'eau, d'assainissement et d'hygiène se sont effondrés à Gaza, avertissant que les eaux usées ont commencé à se mélanger aux mers, au sol, à l'eau potable et même à la nourriture.

Il a expliqué que les munitions et les produits chimiques explosifs présents dans les zones densément peuplées de Gaza ont entraîné une contamination des sols et des ressources en eau, et que le risque de fuite de métaux lourds suite à des dommages aux panneaux solaires est grand.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur