فلسطين

Le Conseil des ambassadeurs arabes au Kazakhstan discute des moyens de prendre des mesures politiques pour mettre fin à l'agression contre le peuple palestinien

Astana (UNI/WAFA) - Le Conseil des ambassadeurs arabes accrédités auprès de la République du Kazakhstan a discuté des moyens d'action politique pour mettre fin à l'agression israélienne continue contre le peuple palestinien, au cours d'une réunion présidée par l'ambassadeur de l'État de Palestine auprès de la République de Kazakhstan, Montaser Abu Zeid, dans la capitale, Astana.

Les ambassadeurs du Sultanat d'Oman, de l'État du Koweït, de la République algérienne, du Royaume d'Arabie saoudite, de la République arabe d'Égypte et les ambassades par intérim de la République d'Irak, de l'État des Émirats arabes unis, de l'État du Qatar, du Royaume hachémite de Jordanie, de l'État de Libye et du Royaume du Maroc ont participé à la réunion. Elle a été accueillie par l'ambassadeur du Sultanat d'Oman.

L'ambassadeur Abu Zeid a déclaré que cette réunion était conforme à la résolution n° 8987 émise par la réunion du Conseil ministériel de la Ligue des États arabes au niveau des ministres des Affaires étrangères lors de sa session extraordinaire concernant les moyens d'action politique pour mettre fin à l'agression israélienne et pour parvenir à la paix et à la sécurité, qui s'est tenue le 11 octobre dans la capitale égyptienne, Le Caire./Octobre.

Il a ajouté : La réunion se fonde également sur la clause dix des décisions du Conseil ministériel, qui stipule « de confier aux missions de la Ligue des États arabes, des conseils des ambassadeurs arabes et du Groupe arabe aux Nations Unies d'agir au niveau politique ». , et travailler avec les partenaires internationaux pour mettre fin à l’agression israélienne contre le peuple palestinien et parvenir à une paix juste et globale, basée sur l’Initiative de paix arabe approuvée à Beyrouth en 2002 et sur toutes les résolutions de légitimité internationale de 1948 jusqu’à la aujourd'hui.

La réunion a discuté des derniers développements de la situation dans le territoire palestinien occupé et des résultats des attaques criminelles israéliennes en cours quotidiennement contre notre peuple palestinien dans tous les gouvernorats palestiniens, y compris Jérusalem-Est..

Les participants ont discuté des moyens de prendre des mesures politiques pour mettre fin à l'agression israélienne et parvenir à la paix et à la sécurité, plusieurs décisions importantes ayant été prises à cet égard.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur