فلسطين

L’Organisation mondiale de la santé réitère sa demande de protéger les hôpitaux de Gaza : « L’ampleur des destructions est déchirante. »

Ramallah (UNA/WAFA) – Le directeur de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que l'ampleur des destructions infligées aux hôpitaux de la bande de Gaza est déchirante, réitérant l'exigence de protéger les hôpitaux et de ne pas les attaquer.

Ghebreyesus a déclaré mercredi dans un message sur la plateforme « X » : « Nous avons mené, avec nos partenaires, une évaluation de la situation de l'hôpital Al-Shifa et de l'hôpital indonésien dans le nord de Gaza », soulignant que le processus de récupération des corps dans L'hôpital Al-Shifa continue de fonctionner..

Il a souligné que les agents de santé ont nettoyé le service des urgences de l'hôpital Al-Shifa et retiré les lits brûlés, car la sécurité du bâtiment restant nécessite encore une évaluation technique complète, notant que l'hôpital indonésien est vide et que les travaux de reconstruction se poursuivent dans un environnement calme. tenter de le réhabiliter..

Ghebreyesus a de nouveau appelé à un cessez-le-feu, affirmant que le principal remède dont les habitants de Gaza ont besoin est la paix..

Selon le ministère de la Santé, au 22 février, 12 hôpitaux de la bande de Gaza fonctionnent partiellement, dont 6 au nord et 6 au sud, en plus de trois hôpitaux de campagne qui fonctionnent partiellement.

Les forces d'occupation israéliennes ont poursuivi leur agression contre la bande de Gaza par voie terrestre, maritime et aérienne depuis le 33899 octobre dernier, entraînant le martyre de 76664 XNUMX citoyens, dont une majorité d'enfants et de femmes, et la blessure de plus de XNUMX XNUMX autres. , alors que des milliers de victimes restent sous les décombres.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur