فلسطين

Au 189ème jour de l’agression : environ 29 martyrs suite au bombardement par l’occupation d’une maison au centre de la ville de Gaza.

Gaza (UNA/WAFA) - Plus de 29 citoyens ont été tués et des dizaines ont été blessés, aujourd'hui vendredi, troisième jour de l'Aïd al-Fitr, à la suite du bombardement d'avions de guerre israéliens sur une maison dans la bande de Gaza.

L'avion d'occupation a lancé des raids sur une maison de la famille Tabatibi, dans la région de Sidra, dans le quartier de Daraj, au centre de la ville de Gaza, tuant plus de 29 citoyens et en blessant des dizaines.

L'attentat a visé un appartement résidentiel dans un immeuble de la rue Jaffa dans le quartier susmentionné, blessant 3 citoyens, et les martyrs et blessés ont été transférés à l'hôpital baptiste.

Les hélicoptères de l'occupation ont également ciblé au moins trois maisons dans les quartiers d'Al-Zaytoun, Al-Shuja'iya et Al-Rimal dans la ville de Gaza, faisant des victimes parmi les citoyens.

Les hélicoptères de l'occupation ont bombardé les zones nord du camp de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza, tandis que l'armée d'occupation a fait sauter un certain nombre de bâtiments au nord du camp.

Dans ce contexte, un certain nombre de citoyens ont été blessés après le bombardement par l'occupation d'une école abritant des personnes déplacées dans le nouveau camp de Nuseirat et ont ensuite été transférés à l'hôpital des martyrs d'Al-Aqsa.

Les équipes de la Défense civile ont pu récupérer les corps décomposés de 13 martyrs de la région d'Al-Balad et du quartier d'Al-Amal dans le gouvernorat de Khan Yunis, au sud de la bande de Gaza, et ont également transporté un martyr et plusieurs blessés après que les bateaux d'occupation ont pris pour cible la zone. école primaire dans le nouveau camp de Nuseirat.

L'armée d'occupation israélienne poursuit sa guerre d'anéantissement contre la bande de Gaza pour le 189e jour consécutif et continue de bombarder des maisons et des installations par le biais de raids et de ceintures de feu dans diverses zones de la bande, de bombardements d'artillerie et de tirs directs à balles réelles. ce qui a laissé, hier soir, jeudi, plus de 33545 76094 martyrs et XNUMX XNUMX personnes infectées, dont la majorité sont des femmes et des enfants.

L'occupation poursuit également sa guerre de famine contre les citoyens, et les hôpitaux de la bande de Gaza connaissent une situation catastrophique compte tenu du manque de fournitures médicales, tandis que plus de 90 % des citoyens ont été déplacés vers le sud.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur