فلسطين

Martyrs et blessés dans un bombardement israélien qui a visé la porte de l'hôpital Kamal Adwan, au nord de la bande de Gaza

 13 citoyens ont été tués et d'autres ont été blessés lors de raids israéliens contre des maisons à Rafah et Khan Yunis.

Gaza (UNA/WAFA) - De nombreux citoyens ont été martyrisés et blessés hier soir et ce matin à minuit, notamment des enfants et des femmes, suite à la prise pour cible par un missile de la porte nord de l'hôpital Kamal Adwan à Jabalia, au nord de la bande de Gaza. lancé par un avion de reconnaissance israélien, et dans des attaques similaires contre des maisons à Rafah et Khan Yunis.

Le ciblage de la porte de l'hôpital a causé au moins 4 martyrs et 9 blessés, en plus d'un état de panique parmi les patients et les personnes déplacées dans l'hôpital et ses environs, où se trouvent plus de 10 XNUMX personnes déplacées qui avaient trouvé refuge à l'hôpital depuis sécurité.

Des sources sanitaires ont parlé de la présence de plus de 35 corps de martyrs à l'intérieur et devant l'hôpital en raison de l'impossibilité de les enterrer en raison de la poursuite des bombardements israéliens.

Selon des sources, 99 martyrs étaient arrivés à l'hôpital depuis hier matin dimanche, jusqu'à la préparation de cette nouvelle.

Plus tard, des avions de guerre israéliens ont détruit des places résidentielles entourant et à proximité de l'hôpital de Beit Lahia et de Jabalia, entraînant la mort et les blessures de dizaines de citoyens qui se pressaient dans les couloirs de l'hôpital Kamal Adwan.

Neuf citoyens ont été martyrisés et d'autres ont été blessés, dont des enfants et des femmes, à l'aube d'aujourd'hui, lors d'un raid israélien contre une maison du quartier d'Al-Tanour, à l'est de Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Ce matin, nos correspondants ont rapporté qu'une femme a été martyrisée et 8 autres personnes ont été blessées à la suite d'un bombardement israélien qui a visé une maison au centre de Khan Yunis, au sud de la bande de Gaza, tandis que 3 citoyens ont été martyrisés et d'autres ont été blessés. suite à la prise pour cible d'une maison proche du cimetière de Shaboura, dans le centre de Rafah.

En outre, les combattants israéliens ont lancé des raids sur les quartiers d'Al-Shuja'iya et d'Al-Tuffah, à l'est de la ville de Gaza, et ces quartiers ont également été soumis à des bombardements d'artillerie continus.

Israël a poursuivi son agression contre Gaza et, au cours des dernières heures, a lancé des raids et de violents bombardements sur plusieurs quartiers densément peuplés, faisant des centaines de martyrs et de blessés.

26 citoyens ont été tués hier soir, dimanche, après que des avions d'occupation israéliens ont bombardé deux maisons dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza..

Nos correspondants ont rapporté qu'au moins 26 citoyens ont été tués et des dizaines d'autres ont été blessés, en plus d'un certain nombre de personnes portées disparues, après que des avions militaires israéliens ont bombardé deux maisons appartenant à la famille Al-Hams à l'intérieur du camp de Yabna et à la famille Al-Bawab derrière Al-Hams. -Ma'asara dans le quartier Al-Jeneina, à Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Au cours des dernières 24 heures, l’occupation israélienne a commis de nombreux massacres dans tous les gouvernorats de la bande de Gaza en bombardant violemment par des avions militaires des maisons sûres de citoyens, sans avertissement, et cela s’inscrit dans le cadre de la guerre génocidaire qu’elle commet contre notre peuple palestinien.

Le bilan de l'agression israélienne contre la bande de Gaza depuis le 7 octobre s'élève à 15,523 41,316 martyrs, 70 281 citoyens ont été blessés, 56% des victimes étaient des enfants et des femmes, 56 personnels de santé ont été martyrisés et des centaines ont été blessés, tandis que l'occupation en a détruit 26. Les ambulances pendant leur travail et leurs équipages ont été tués. Elle a également détruit 46 établissements de santé et mis hors service XNUMX hôpitaux et XNUMX centres de soins primaires.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur