فلسطين

UNRWA : Un million de personnes déplacées du nord de la bande de Gaza vivent dans 156 centres

Gaza (UNA/QNA) - L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a confirmé qu'un million de personnes déplacées du nord au sud de la bande de Gaza vivent dans 156 centres.

Adnan Abu Hasna, porte-parole de l'UNRWA, a déclaré aujourd'hui que l'UNRWA est le seul organisme cohérent dans la bande de Gaza qui distribue de l'aide aux personnes déplacées.

Il a ajouté que 108 employés de l'agence ont été martyrisés depuis le début de l'agression israélienne contre la bande de Gaza, ce qui constitue le plus grand nombre dans l'histoire des Nations Unies, car un tel nombre n'a jamais été perdu au cours de cette période.

Selon ce qu'a annoncé l'agence, elle héberge actuellement dans ses installations un nombre de personnes déplacées, 4 à 9 fois supérieur à sa capacité normale.

L'agence a indiqué qu'avant l'agression israélienne, 500 camions entraient quotidiennement dans la bande de Gaza et qu'ils assuraient à peine les moyens de subsistance des citoyens palestiniens, mais depuis le début de l'agression jusqu'à aujourd'hui, le nombre de camions entrant quotidiennement dans la bande de Gaza n'est que suffisant pour seulement 3 jours, soulignant que revenir au plafond de 500 A camion comme c'était le cas auparavant n'est plus suffisant pour le moment.

Elle a expliqué qu'elle avait normalement besoin de 75 camions par jour, mais que maintenant, en raison de la situation catastrophique du secteur, elle a besoin de 800 camions par jour pendant deux à trois mois, pour pouvoir fournir les ressources nécessaires.

L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a mis en garde il y a quelques jours contre ce qui se passe dans la bande de Gaza, notamment la destruction de quartiers résidentiels, le déplacement de centaines de milliers de personnes de leurs foyers et le ciblage du siège de l'agence. , qui abrite des centaines de milliers de personnes déplacées, soulignant que toutes les écoles que l'agence utilise comme centres d'hébergement pour les réfugiés sont connues. Les forces d'occupation israéliennes y ont des coordonnées et savent qu'elles abritent des centaines de milliers de personnes déplacées.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur