فلسطين

Nations Unies : le siège complet de la bande de Gaza est « interdit » par le droit international humanitaire

Genève (UNA) - Les Nations Unies ont confirmé mardi que le siège complet de la bande de Gaza est « interdit » par le droit international humanitaire.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Volker Türk, a déclaré que la dignité et la vie des personnes doivent être respectées, faisant référence à la grave détérioration des conditions sur le terrain, due à l'agression continue et globale contre la bande de Gaza il y a quatre jours.

Il convient de noter que les autorités d’occupation israéliennes ont imposé un « siège absolu » à la bande de Gaza et ont coupé l’approvisionnement en nourriture, en eau et en électricité, ce qui a fait craindre une aggravation de la détérioration de la situation humanitaire..

Le Haut-Commissaire des Nations Unies a ajouté dans un communiqué de presse : « Le blocus menace d’aggraver sérieusement la détérioration de la situation des droits de l’homme et de la situation humanitaire à Gaza, y compris la capacité des installations médicales à fonctionner, en particulier à la lumière du nombre croissant de blessés. ».

Il a souligné que « imposer un siège qui met en danger la vie des civils, en les privant des biens de première nécessité nécessaires à leur survie, est interdit par le droit international humanitaire ».

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur