Minorités musulmanes

Al-Azhar renouvelle son plein soutien aux musulmans rohingyas

Le Caire (UNA) - Al-Azhar Al-Sharif a réaffirmé son plein soutien et sa sympathie aux musulmans rohingyas, que ceux qui sont restés dans leur patrie, le Myanmar, souffrent d'oppression et de persécution, ou ceux qui ont fui vers le Bangladesh voisin, où ils souffrent de la douleur du déplacement et l'amertume de la privation. Al-Azhar Al-Sharif a fermement condamné dans une déclaration publiée aujourd'hui - à l'occasion d'un an depuis le déclenchement du chapitre le plus brutal et le plus violent de la tragédie des musulmans Rohingyas qui dure depuis plusieurs décennies - le gouvernement du Myanmar a continué violations et son insistance à confisquer les droits des musulmans rohingyas et à refuser leur retour dans leurs villages et villes, en tant que citoyens sur un pied d'égalité avec le reste du Myanmar. Al-Azhar a déploré l'incapacité de la communauté internationale à mettre fin à cette tragédie humaine sans précédent, et le fait que les responsables du Myanmar n'ont pas été tenus responsables des crimes brutaux qu'ils ont commis contre les Rohingyas, en plus de la maigre aide humanitaire fournie à près d'un millions de réfugiés vivant au Bangladesh voisin dans des conditions qui manquent des nécessités les plus élémentaires de l'humanité. Al-Azhar a salué certains des efforts humanitaires et des voix qui ont soutenu ces personnes vulnérables dans leur épreuve, en particulier l'effort louable du gouvernement et du peuple de la République du Bangladesh, soulignant la nécessité d'efforts humanitaires concertés et coordonnés pour trouver un moyen de sortir de cette crise. Al-Azhar a indiqué qu'il œuvrait depuis le début de la crise pour éveiller la conscience humaine face à cette tragédie, et a cherché à apporter l'assistance nécessaire aux musulmans Rohingyas du Myanmar et à leur retour dans leur patrie. (Fin) h p / h p

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur