Culture et arts

L'Académie internationale Roi Salman pour la langue arabe conclut la conférence « Défis et perspectives de l'enseignement de la langue et de la littérature arabes » dans la ville coréenne de Séoul

Riyad (UNA)- L'Académie internationale Roi Salman pour la langue arabe a conclu aujourd'hui, dans la ville coréenne de Séoul, la conférence internationale « Défis et perspectives de l'enseignement de la langue et de la littérature arabes », qui s'est tenue sur deux jours, en coopération avec la Société coréenne pour la langue arabe. Langue et littérature, et s'est tenue à l'Université Hankuk des études étrangères, avec la participation saoudienne et internationale d'universitaires linguistiques spécialisés et d'institutions linguistiques liées aux domaines de la conférence, en plus des chefs des sociétés linguistiques coréennes et des chefs des départements arabes.

Le secrétaire général de l'Académie internationale Roi Salman pour la langue arabe, le professeur Dr. Abdullah bin Saleh Al-Washmi, a apprécié le soutien et les conseils que l'Académie reçoit de Son Altesse, président du conseil d'administration, le prince Badr bin Abdullah bin. Farhan Al Saud, visant à renforcer la stratégie et les objectifs de l'Académie en matière de diffusion de la langue arabe dans le monde, cette stratégie s'inscrit dans le contexte des divers efforts de l'Académie visant à promouvoir la langue arabe en Corée à travers des cours antérieurs, la publication de certains livres, et la mise en œuvre de plusieurs conférences. Cette conférence internationale comprend également la réalisation de ses objectifs et de ses acquis, à savoir la présentation de l'Académie et de ses activités, atteindre les bénéficiaires dans le monde, ouvrir des canaux de communication avec eux, bénéficier des diverses expériences mondiales dans l'enseignement de la langue arabe comme langue seconde, et travailler à unifier la référence scientifique en interne et à la réaliser en externe en ce qui concerne la langue arabe et ses sciences.

L'Académie vise également, à travers la tenue de la conférence internationale, à contribuer au développement de l'enseignement de la langue arabe dans le monde et à œuvrer à son renforcement. Suivre le rythme des changements dans tous les domaines, créer un environnement approprié pour développer et consolider la langue arabe et encourager les universitaires, les chercheurs et les spécialistes de la langue arabe.

Dans son discours d'ouverture de cette conférence, le Secrétaire général a indiqué que les efforts de l'Académie s'inscrivent dans le contexte de la Vision saoudienne 2030 et sont liés à la culture arabe originaire de la terre du Royaume d'Arabie saoudite, tandis que son Excellence l'Ambassadeur du Serviteur des Deux Saintes Mosquées a évoqué les divers efforts saoudiens au service de la langue arabe. Notamment : la création de l'Académie internationale Roi Salman pour la langue arabe, dans un discours prononcé en son nom par M. Majed Al-Issa, directeur du département culturel et médiatique.

Le Dr Jung Hwa Lee, président de la Société coréenne pour la langue et la littérature arabes, a prononcé un discours dans lequel il a parlé de l'histoire de la langue arabe en Corée et de l'existence de plusieurs départements, dont le plus ancien a été fondé en 1965 après JC. Il a également évoqué l'environnement d'enseignement des langues et le fait qu'il se développe rapidement grâce à l'intelligence artificielle, et qu'ils attendent avec impatience d'élaborer un plan pour revitaliser l'éducation de la langue arabe à travers la coopération avec les organisations des pays arabes et les échanges entre spécialistes de la langue arabe. langue; Discuter de diverses méthodes pour assurer l’acquisition de compétences dans son éducation.

Le premier jour de la conférence, quatre cours de formation ont été organisés, intitulés « Utilisation des outils numériques dans l'enseignement de la langue arabe » et (Compétences en rédaction arabe) ; Afin de qualifier les enseignants de langue arabe en République de Corée, leur fournir des méthodes et des stratégies modernes pour améliorer les compétences des apprenants de langue arabe en tant que locuteurs non natifs, développer les compétences des enseignants pour utiliser la technologie dans l'enseignement de la langue arabe et responsabiliser les participants. avec les principales compétences de rédaction en langue arabe. Les résultats des deux cours ciblaient plusieurs compétences linguistiques.

Les sessions de la conférence internationale ont abordé six thèmes : « Méthodologies modernes dans l'enseignement de l'arabe comme langue seconde », « Préparer du matériel pour l'enseignement de l'arabe comme langue seconde », « Mesure et évaluation dans le contexte de l'enseignement de l'arabe comme langue seconde », et « Méthodes et techniques pour l'enseignement de l'arabe comme langue seconde », « La réalité de l'enseignement de l'arabe en Corée et les perspectives d'avenir » et « Planification linguistique pour l'enseignement de l'arabe et des langues en Corée ».

Il est mentionné ici que l'organisation de la conférence par l'Académie confirme son rôle stratégique dans toutes les questions liées à la langue arabe, en élargissant les ponts de coopération avec les parties concernées par l'enseignement de l'arabe aux locuteurs non natifs étrangers et en renforçant son message en investissant dans des opportunités de servir la langue arabe, en préservant l'intégrité de la langue arabe et de son identité linguistique, et en soutenant sa prononciation et son écriture, en renforçant sa position à l'échelle mondiale, en élevant le niveau de sensibilisation à son sujet et en facilitant son enseignement et son apprentissage à l'intérieur et à l'extérieur. le Royaume d'Arabie Saoudite.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur