Culture et arts

L'Université Moderne Chinguetti pleure le conseiller royal marocain Abbas Jarrari

Nouakchott (UNA) - L'Université Moderne Chinguetti a déploré le décès du conseiller royal, doyen de la littérature marocaine, et haut fonctionnaire du Royaume du Maroc, le docteur et penseur Abbas Jarrari.

L'Université a présenté ses plus sincères condoléances et sa sincère sympathie au Roi Mohammed VI, Roi du Royaume du Maroc en particulier, au peuple marocain et aux nations arabes et islamiques en général, à la famille du défunt et à ses proches, à tous les membres de le Club Jarari, ainsi qu'aux écrivains, penseurs, chercheurs et professeurs du Maroc et de l'étranger.

L'université a indiqué que le Dr Abbas Al-Jarari est décédé après avoir enrichi divers domaines et questions liés à la civilisation arabe et islamique, et laissé un riche héritage scientifique, littéraire et culturel de près d'une centaine de livres. Il portait un intérêt particulier à la culture Chinguetti et à ses figures.

L'université a souligné que le Dr Al-Jarari entretenait une étroite amitié et une relation fraternelle avec le président fondateur de l'université, le Dr Mohamed Ould Abbah, qui l'avait invité à visiter la Mauritanie au milieu des années 70 du siècle dernier. sur ses efforts scientifiques et leur fraternité littéraire au sein du Club Al-Jarari à Rabat.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur