Culture et arts

La Jordanie accueille une conférence arabe pour discuter des obstacles à la participation des femmes à la vie publique

Amman (INA) - Les résultats d'une recherche procédurale, préparée par des organisations de la société civile de sept pays arabes, ont montré que les défis les plus importants auxquels sont confrontées les femmes arabes en matière de participation publique sont les défis économiques et la faible confiance en soi des femmes dans leur capacité à participer. dans la vie publique. Les résultats de la recherche, présentés par des participants de Jordanie, de Libye, de Tunisie, de Palestine, d'Égypte et du Maroc au cours de la conférence qui a duré trois jours et qui a conclu ses travaux aujourd'hui mercredi, ont conclu que : Les femmes manquent d'informations suffisantes sur les opportunités disponibles pour les inciter à participer à la vie et au travail publics. L'une des participantes jordaniennes, Arwa Balqar, a déclaré : Au cours de la réunion, des expériences ont été échangées entre les participants de divers pays et les représentants d'un certain nombre d'organisations de la société civile, notant que l'objectif du projet est de renforcer la participation des femmes à la vie publique, en ses différents aspects, notamment politiques, et c'est ce qui distingue la Jordanie : La présence d'une volonté politique pour accroître la participation des femmes à la vie publique. À son tour, la participante palestinienne, Roshan Abdel Latif, a déclaré que les participants ont discuté des défis auxquels sont confrontées les femmes arabes dans leur participation à la vie publique, indiquant que les femmes palestiniennes sont confrontées à de nombreux défis, en plus du défi économique et du manque de liberté de mouvement. à cause de l'occupation israélienne. Le directeur régional du développement communautaire au British Council, David Knox, a déclaré : « L'importance du projet vient au vu des changements politiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, qui ont à leur tour affecté négativement le statut des femmes. » Il a ajouté que la réunion. vise à accroître les capacités des organisations locales à promouvoir la participation active des femmes, en préparant... La recherche sociale, en plus de soutenir la mise en place de coalitions nationales soutenant l'avancement de la participation des femmes à la vie publique, en renforçant les réseaux régionaux en offrant des forums pour partager des expériences et apprendre. (Fin) MA

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur