Nouvelles syndicales

L'Union des agences de presse de l'Union de la coopération islamique exprime ses regrets face à l'échec du Conseil de sécurité à accepter l'adhésion de l'État de Palestine aux Nations Unies.

grand-mère (UNA) - L'Union des agences de presse des pays de l'Organisation de la coopération islamique a exprimé (UNA) a exprimé ses regrets pour l'incapacité du Conseil de sécurité de l'ONU à assumer ses responsabilités en accordant à l'État de Palestine le statut de membre à part entière de l'ONU, à un moment où le peuple palestinien est exposé aux niveaux les plus graves d'agression, de persécution et de génocide.

L'Union a souligné que le fait d'empêcher l'adhésion à part entière de l'État de Palestine aux Nations Unies par le veto américain viole les dispositions de la Charte de l'organisation internationale, qui autorise l'adhésion à tous les pays qui acceptent les obligations qui y sont contenues, et pourtant empêche le peuple palestinien de pouvoir obtenir ses droits légitimes, ce qui contribue à prolonger l'injustice historique qui est infligée au peuple palestinien depuis 75 ans.

L'Union a souligné la nécessité de soutenir le droit du peuple palestinien à l'autodétermination et à établir son État palestinien sur les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale, conformément à l'Initiative de paix arabe et aux résolutions internationales pertinentes.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur