فلسطينمنظمة التعاون الإسلامي

L’Organisation de la coopération islamique condamne le ciblage d’une école de l’UNRWA à Gaza et salue l’inscription d’Israël sur la « Liste de la honte »

grand-mère (UNA) - L'Organisation de la coopération islamique a condamné dans les termes les plus fermes le bombardement brutal par Israël d'une école de l'UNRWA abritant des Palestiniens déplacés dans la bande de Gaza, qui a entraîné la mort de plus de quarante citoyens palestiniens et blessé un grand nombre de civils, dont la plupart des femmes et des enfants, considérant qu'il s'agit d'une extension du crime de génocide en cours contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza, en violation flagrante des dispositions du droit international humanitaire, de la Convention de Genève et des résolutions pertinentes des Nations Unies, ainsi que des ordonnances émis par la Cour internationale de Justice.

L'organisation salue également la décision du Secrétaire général des Nations Unies d'inscrire Israël, puissance occupante, sur la liste des violations des droits de l'enfant dans les conflits armés, ou « Liste de la honte », estimant qu'il s'agit là d'une une étape importante pour soutenir l’état de droit international et mettre fin à la culture de l’impunité en ce qui concerne les crimes de guerre israéliens et garantir la justice aux victimes palestiniennes.

L'organisation a appelé la communauté internationale, en particulier le Conseil de sécurité de l'ONU, à assumer ses responsabilités et à œuvrer pour mettre un terme à l'agression militaire israélienne en cours contre le peuple palestinien, et à prendre des mesures sérieuses pour garantir que les auteurs de crimes de guerre et de génocide contre le peuple palestinien soient tenus pour responsables, ce qui mènera à l'instauration de la justice internationale.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur