منظمة التعاون الإسلامي

A l'occasion de la Journée mondiale du droit international humanitaire : L'Organisation de la coopération islamique appelle au respect de ses principes et règles et à la promotion des valeurs de paix

grand-mère (UNA) - À la lumière de l'augmentation des conflits armés avec leurs diverses dimensions et répercussions humanitaires, et des violations continues du droit international humanitaire par les autorités d'occupation israéliennes dans la bande de Gaza et dans l'ensemble du territoire palestinien occupé, et en commémoration de la Journée mondiale de la Le droit international humanitaire, qui tombe le 9 mai, appelle le Secrétariat général de l'Organisation de coopération. La Conférence islamique cherche à élever le niveau de conscience mondiale sur la nécessité de respecter les principes et les règles du droit international humanitaire visant à assurer la protection des innocents. personnes, en particulier dans les territoires palestiniens occupés, et victimes des conflits et des guerres.

En désignant le 1 mai de chaque année comme Journée mondiale du droit international humanitaire, conformément à sa résolution n° 42/2015 émise par la quarante-deuxième session du Conseil des ministres des Affaires étrangères tenue au Koweït en XNUMX, l'organisation affirme son profond engagement à renforcer les principes et règles du droit international humanitaire.

Le Secrétariat général profite de cette occasion pour appeler la communauté internationale à exercer une pression diplomatique, politique et juridique sur Israël afin qu'il respecte le droit international humanitaire dans tout le territoire palestinien occupé. Il appelle également les États membres à profiter de cette journée pour mener des activités qui contribuer à renforcer les règles du droit international humanitaire et à assurer leur application sur le terrain afin de protéger les civils, notamment les enfants, les femmes, les personnes âgées, les réfugiés et les déplacés.

Il appelle également toutes les sociétés à consolider les valeurs de coexistence pacifique, de tolérance et d’acceptation d’autrui et à prendre des mesures concrètes pour renforcer et mettre en œuvre le droit international humanitaire, dont bon nombre de principes sont au cœur des valeurs islamiques tolérantes.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur