منظمة التعاون الإسلامي

L'Autorité saoudienne des produits alimentaires et pharmaceutiques conclut des ateliers de formation virtuels sur la réglementation alimentaire

JEDDAH (UNI) - L'Autorité saoudienne des produits alimentaires et pharmaceutiques, en coopération avec le Secrétariat général de l'Organisation de la coopération islamique, a conclu avec succès une série d'ateliers virtuels sur divers aspects de la réglementation alimentaire dans le cadre de leur partenariat en cours.

Les ateliers, qui se sont tenus les 2, 19 et 23 janvier 2024, ont attiré la participation active de responsables représentant les autorités nationales de réglementation alimentaire des États membres de l'OCI et des institutions compétentes de l'OCI.

L'objectif principal des ateliers était de faciliter l'échange de connaissances et l'échange d'idées et d'expériences en matière de réglementation du secteur alimentaire. Les participants ont engagé des discussions fructueuses visant à renforcer les pratiques réglementaires et à garantir les normes les plus élevées de sécurité et de qualité dans la production alimentaire.

Lors du discours de clôture, Abdel Nour Mohamed Sekindi, Directeur général de la Direction de la science et de la technologie au Secrétariat général de l'OCI, a souligné le rôle important du Secrétariat général de l'OCI, de ses institutions et de ses partenaires dans l'appui aux États membres dans le renforcement des capacités de leurs systèmes alimentaires. et les autorités de réglementation pharmaceutique.

Il a félicité l'Autorité saoudienne des produits alimentaires et pharmaceutiques pour son engagement à partager une expertise précieuse dans ce secteur vital.

Au cours des ateliers, les experts de la SFDA ont donné des présentations approfondies sur divers aspects de la réglementation alimentaire, notamment le cadre réglementaire qui garantit la sécurité alimentaire au Royaume d'Arabie saoudite.

Ils ont également souligné l'évaluation des risques alimentaires et son rôle dans la sécurité alimentaire. De plus, la question des contaminants microbiens dans les aliments et le mécanisme d'évaluation de leurs risques ont été discutés.

Les participants ont exprimé leur gratitude au Secrétariat général de l'Organisation de la coopération islamique et à l'Autorité saoudienne des aliments et des drogues pour l'organisation de ces riches ateliers de formation. Ils ont également exprimé leur espoir de bénéficier d'un soutien continu pour renforcer leurs capacités de réglementation, renforcer la coopération et garantir les normes les plus élevées dans les secteurs alimentaire et pharmaceutique.

(est fini)

 

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur