Conférence internationale sur les femmes en Islamمنظمة التعاون الإسلامي

Le secrétaire général du Conseil des affaires familiales d'Arabie saoudite souligne l'importance des exigences législatives pour autonomiser les femmes dans l'éducation et le travail

grand-mère (UNA) La secrétaire générale du Conseil des affaires familiales d'Arabie saoudite, le Dr Maimunah Al-Khalil, a discuté des exigences législatives pour l'autonomisation des femmes dans l'éducation et le travail, indiquant que l'autonomisation des femmes dans ces deux domaines est l'objectif principal des efforts internationaux pour autonomiser les femmes, car elles constituent les indicateurs les plus importants de l’intégration effective des femmes dans la société.

Cela s'est produit lors de sa participation mercredi 8 novembre 2023 aux travaux de la Conférence internationale sur l'Islam, organisée par l'Organisation de la coopération islamique et accueillie par le Royaume d'Arabie saoudite dans la ville de Djeddah.

Au cours de son intervention lors de la cinquième séance de travail, « Perspectives d'autonomisation des femmes musulmanes dans l'éducation et le travail », Al-Khalil a souligné que l'éducation donne aux femmes les compétences de communication, d'ouverture et de contribution positive et les arme de connaissances, et le travail ouvre la voie. porte pour eux de mettre en pratique ces connaissances et d’activer les compétences qu’ils ont acquises tout au long des étapes de leur apprentissage.

Elle a exhorté ceux qui s'intéressent à la question de l'autonomisation des femmes dans les domaines de l'éducation et du travail dans les pays islamiques à prendre en compte certaines exigences législatives qui doivent être prises en compte lors de la révision juridique et juridique des lois sur les femmes.

Il a présenté un modèle pratique pour ces exigences à travers l’expérience du Royaume d’Arabie Saoudite, dont le gouvernement et les agences spécialisées ont mis en œuvre des révisions complètes des lois sur les femmes conformément à la Vision 2030, qui accorde une grande importance aux femmes.

La conférence a conclu ses travaux mercredi soir après trois jours de délibérations qui ont vu cinq séances de travail au cours desquelles ministres, responsables, universitaires et penseurs ont discuté de diverses questions liées aux femmes dans le monde islamique.

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur