Économie

Un accord international pour soutenir la création d’emplois et stimuler l’économie locale en Irak

Bagdad (UNI/INA) – Hier dimanche, l'Organisation internationale pour les migrations a signé un accord avec l'ambassade d'Allemagne en Irak pour soutenir la création d'emplois et revitaliser l'économie locale en Irak.

Le chef de la mission de l'Organisation internationale pour les migrations en Irak, Georgi Jikauri, a déclaré dans un discours prononcé lors de la signature de l'accord, à laquelle était présent le correspondant de l'agence de presse irakienne (INA) : « Aujourd'hui, la sixième phase de l'Organisation internationale pour les migrations Le programme de migration a été signé, qui contribue à soutenir l'économie irakienne en créant des opportunités d'emploi et en revitalisant l'économie locale, un programme rendu possible grâce au soutien du gouvernement allemand à travers la Banque allemande de développement.

Il a ajouté : « Le nouvel accord soutiendra les efforts continus de l’Organisation internationale pour les migrations en Irak pour promouvoir la reprise économique et créer des opportunités d’emploi durables, en fournissant un financement supplémentaire d’une valeur de 23.35 millions d’euros pour les années 2024-2028. »

Il a poursuivi : « Depuis 2018, le ministère allemand de la Coopération et du Développement économique a engagé un montant de 135 millions d'euros pour soutenir les activités de l'Organisation internationale pour les migrations en Irak afin de contribuer à la reprise économique en soutenant la création d'emplois et la réhabilitation des communautés clés. infrastructures telles que les marchés et les zones industrielles.

Il a poursuivi dans son discours : « Avec ce projet, l'Organisation internationale pour les migrations continuera à travailler dans 9 gouvernorats du nord et du centre de l'Irak en apportant un soutien à 1800 XNUMX personnes pour un emploi dans les travaux publics. » L’OIM réhabilitera également les infrastructures économiques clés pour revitaliser les marchés et faciliter le développement économique.

Jikauri a souligné que « l’OIM continue de travailler en étroite collaboration avec le gouvernement irakien pour soutenir les efforts visant à accroître les opportunités économiques et la participation des femmes et à aider les individus à améliorer leurs compétences professionnelles en proposant des groupes de soutien aux entreprises et une formation professionnelle par le biais de son programme d’assistance individuelle aux moyens de subsistance ».

Il a expliqué que cette nouvelle phase de coopération avec la partie allemande permettra à l'organisation de poursuivre son initiative pionnière (le Fonds de développement des entreprises), et que le Fonds européen de développement continuera à soutenir le secteur privé, en particulier les petites et moyennes entreprises en Irak. , et promouvoir la création d'opportunités d'emploi durables, soulignant que cette nouvelle phase facilitera à elle seule la création de 1100 XNUMX nouvelles opportunités d'emploi dans tout l'Irak.

Il a révélé que "ce projet se fera en coopération avec le ministère du Travail et des Affaires sociales et les gouvernements locaux des gouvernorats pour soutenir ces projets et les mettre en œuvre sur le terrain".

(est fini)

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur