Économie

La Palestine et le Tadjikistan discutent de coopération économique et commerciale

Douchanbé (UNA) - Le ministre palestinien de l'Économie, Abeer Odeh, a discuté avec le ministre du Développement économique et du Commerce de la République du Tadjikistan, Hekmatullahzadeh Nimatullah, du renforcement et du développement des relations de coopération économique et commerciale entre les deux pays et de la possibilité d'établir des liens communs. investissements. La réunion s'est déroulée en marge de la participation du ministre Odeh à la deuxième session du Forum arabe de coopération économique avec les pays d'Asie centrale et l'Azerbaïdjan, dans la capitale tadjike, Douchanbé. Odeh a souligné l'importance de déployer davantage d'efforts conjoints pour soutenir la cause palestinienne et permettre au peuple palestinien de rester ferme, conduisant à la création d'un État palestinien pleinement souverain. Odeh a passé en revue l'économie palestinienne actuelle, le rôle joué par le gouvernement palestinien dans l'amélioration de l'économie nationale conformément au programme politique national axé sur le citoyen et les opportunités d'investissement disponibles en Palestine, en particulier dans le domaine des zones industrielles, du tourisme, de la pierre et du pétrole. le marbre, les technologies de l'information, l'agriculture et divers domaines de l'industrie palestinienne. Les deux parties ont souligné l'importance du renforcement des relations économiques et d'investissement entre la Palestine et les pays d'Asie centrale, d'une part, et la République du Tadjikistan en particulier, et d'une coordination conjointe pour formuler un plan de coopération contribuant au développement des relations bilatérales. notamment entre le secteur privé des deux pays. Le ministre Odeh a souligné l'importance de travailler à l'échange de missions commerciales entre les deux pays et a invité le ministre Nemat Allah à se rendre en Palestine à la tête d'une délégation d'hommes d'affaires, pour en apprendre davantage sur les domaines de coopération conjointe, explorer les opportunités d'investissement disponibles et se renseigner sur les privilèges que le gouvernement palestinien accorde aux investisseurs, en vue d'établir des partenariats commerciaux dans les deux pays. La ministre Odeh s'est déclarée prête à signer un accord d'investissement mutuel entre les deux pays, qui encourage les entreprises à investir et permet l'établissement d'échanges commerciaux, ce qui aura un impact positif sur l'économie des deux pays, en plus d'œuvrer au renforcement des relations à travers la formation d'un comité ministériel conjoint. À son tour, le ministre Nimatullah a exprimé la volonté du Tadjikistan d'étudier toute initiative visant à développer les relations économiques entre son pays et la Palestine. Il a passé en revue la réalité de l'économie du Tadjikistan et les projets de développement et de renaissance de l'économie nationale, alors que le Tadjikistan cherche à inciter les pays du monde et de la région à investir dans son pays. Il a déclaré : Le Tadjikistan dépend du développement industriel grâce aux matières premières, car il a contribué à la croissance industrielle de 20 pour cent en 2016. Soulignant la richesse naturelle qui fait la renommée du Tadjikistan, où quatre cultures agricoles sont cultivées chaque année. (Fin) Khaled Al-Khalidi/h p

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur