Économie

Ministre somalien des ports : Il n'y a pas de démobilisation des travailleurs dans le port de Mogadiscio

Mogadiscio (INA) - Le ministre des Ports et des Transports maritimes du gouvernement somalien, Yusuf Maalim Amin Badiou, a déclaré que l'administration portuaire de Mogadiscio n'a pas licencié ses travailleurs, mais qu'elle souhaite avoir plus d'employés à l'avenir, après l'avoir élargie à travers la Turquie. société Al-Birke, qui réalisera le processus de construction et de restauration dans les prochains mois. Dans une interview accordée vendredi matin au Rayo Mogadiscio, Maalim Amin Badio a déclaré : Les travailleurs travaillent sérieusement à leurs tâches à l'intérieur du port, mais il y a des personnages qui déplacent les gens pour créer la confusion et le chaos. Il a ajouté qu'ils poursuivent leurs consultations concernant la situation. manifestants, qui ont organisé des manifestations bruyantes la semaine dernière. Le ministre somalien a indiqué que le gouvernement, en raison de la propagation du chômage et de la pauvreté au sein de la société somalienne, se concentre sur l'emploi d'un grand nombre de citoyens. D'autre part, de nombreux habitants de Mogadiscio ont remis en question le processus de transfert de la gestion du port international de Mogadiscio à une entreprise turque, qui, selon eux, commencerait par expulser de nombreux porteurs professionnels, tandis que certains représentants du Parlement somalien ont présenté une proposition visant à rejeter le travail. de la société turque Al-Birke. Selon les observateurs, plus de 500 10 familles somaliennes dépendent du financement du port de Mogadiscio, où leurs proches travaillent depuis plus de XNUMX ans. (Fin) Omar Farah

Nouvelles connexes

Aller au bouton supérieur